FP Foundation Theme - ( Bootstrap )

Traduction de Geneviève Siino et d’Eva Renaud

 

Si tu cherches à quitter le nid familial, mais que tu n’es pas prêt·e à vivre seul·e, te trouver un·e colocataire peut s’avérer une tâche terrifiante. Où peux-tu rencontrer quelqu’un qui voudra vivre avec toi? Ou plutôt, quelqu’un avec qui tu voudras vivre? Comment peux-tu être certain·e que vous avez le même style de vie et les mêmes besoins? Comment peux-tu trouver une personne qui cherche les mêmes conditions de logement que toi?

En réalité, tu n’as pas du tout besoin de te stresser avec ça! Il existe plusieurs excellentes ressources en ligne pour t’aider à trouver la personne parfaite et plusieurs occasions de rencontrer de nouvelles personnes à l’université. Voici 10 endroits où tu pourrais rencontrer ton ou ta futur·e colocataire.

1. Les médias sociaux

Les médias sociaux sont un outil génial pour créer des liens avec des personnes qui partagent tes intérêts. Tu peux les utiliser d’un nombre incalculable de façons pour trouver un·e colocataire :

·        Tu y vois une personne intéressante qui habite la même ville que toi? Envoie-lui une demande d’abonnement et un message privé.

·        Crée une annonce sur TikTok. Les chances sont fortes que les autres utilisateurs qui ont une tonne de choses en commun avec toi tombent sur ta vidéo sur leur page Pour toi (merci TikTok pour ton algorithme). Alors pourquoi ne pas t’essayer?

Student video calling another student on their laptop

2. Les groupes de logements étudiants

Il existe une tonne de groupes de logements étudiants sur Facebook et de visites des universités pour faciliter ta recherche d’un appartement et d’un ou d’une colocataire. Tape simplement « [ta ville] logements » dans la barre de recherche des groupes sur Facebook et tu trouveras un groupe, c’est certain. Voici quelques-uns des groupes de logement Facebook disponibles pour les étudiants de Montréal et d’Halifax…

Groupes de logements à Montréal:

  • Chez Queer Montreal
  • McGill Off-Campus Housing
  • Appartement à Louer Montreal – Apartment For Rent Montreal

Groupes de logements à Halifax:

  • Homes for Queers Halifax
  • For Rent in HRM
  • Newcomers Halifax

Conseil de pro : N’oublie pas de te joindre au groupe Facebook de ta cohorte étudiante pour créer des liens avec les autres étudiant·e·s de ton année.

Person sitting on floor in bedroom looking at computer

3. Tes classes

Tu vois quelqu’un qui a la même énergie que toi et qui te semble approchable? Va lui parler et vois ce qui se passe. Les possibilités sont infinies : tu pourrais te trouver un·e partenaire d’étude, un·e ami·e avec qui passer tes pauses ou même un·e colocataire!

Two students sitting at a table writing notes

4. Les emplois à temps partiel

Il n’y a rien comme un quart de travail de fous pour rapprocher deux personnes. Tu trouveras plein d’emplois à temps partiel sur le campus ou dans la ville qui pourraient te permettre de rencontrer ton ou ta futur·e colocataire.

Barista pouring cream into coffee cup

5. Les résidences

Les résidences sont l’endroit idéal pour rencontrer ton ou ta futur·e colocataire. En général, les gens y emménagent en solo et sont motivés à se faire des ami·e·s. Quand viendra le moment de signer ton bail, ce seront les premières personnes que tu voudras comme colocataire puisque vous avez littéralement déjà vécu ensemble.

3 roommates sitting on the couch eating and talking

6. Les clubs scolaires et les associations

Les clubs scolaires sont un excellent moyen de rencontrer des gens qui partagent tes intérêts et tes passe-temps. Tu es fan d’Harry Potter? Joins-toi à l’équipe de Quidditch! Tu adores faire du bénévolat? Joins-toi à une association qui en fait les fins de semaine! Vivre avec quelqu’un qui partage tes intérêts est une bonne façon de t’assurer que ton appartement deviendra un lieu amusant et sécurisant.

Group of students in a classroom talking and laughing

7. Les équipes sportives universitaires et les activités intra-universitaires

Les entraînements matinaux et les parties/compétitions qui commencent tôt sont beaucoup plus tolérables quand ton ou ta colocataire se lève avec toi pour s’y rendre. Une personne passionnée par le même sport que toi, qu’elle fasse partie de l’équipe universitaire de volleyball ou qu’elle joue pour le plaisir en parascolaire, fera certainement un·e bon·ne colocataire.

volleyball teammates celebrate winning a point

8. Les cours d’entraînement et le gym

Les ami·e·s qui s’entraînent ensemble restent ami·e·s, non? Quand les endorphines commenceront à faire leur effet, lance une conversation avec une personne de ton cours ou du gym. Habiter avec quelqu’un qui a la même routine d’entraînement que toi ou qui adore tout autant aller au gym est un moyen infaillible pour toi de rester constant et responsable.
People working out

9. Les groupes Facebook d’intérêts généraux

Tu adores les plantes, les animaux, la géologie ou la chasse aux fantômes? Peu importe ta passion, il y a certainement un groupe Facebook local sur le sujet. Participe aux conversations et tu pourrais ainsi rencontrer des gens très intéressants!

3 roomies sitting down and pointing at laptop screen

10. Les bars, les clubs et les événements

L’alcool rend inévitablement la conversation plus fluide. Alors si tu es à la recherche de nouveaux·elles ami·e·s, rends-toi à ton bar ou à ton club préféré. C’est un bon endroit pour lancer ta recherche! En plus, si c’est ton bar favori, c’est peut-être aussi celui de ton ou ta futur·e ami·e, alors vous pourrez y choisir votre banquette pour le reste de l’année scolaire.

Three roommates cheersing drinks

Peu importe où tu décides d’aller pour trouver ton ou ta futur·e colocataire, assure-toi de chercher une personne qui a le même style de vie et les mêmes attentes en matière de cohabitation que toi.

Surtout, il est essentiel que tu choisisses une personne avec qui tu es à l’aise de vivre de potentielles difficultés ou des conversations gênantes puisque les conflits sont inévitables quand tu habites avec quelqu’un. C’est possible de vivre avec un·e colocataire qui t’écoute et te soutient et d’établir une relation de respect mutuel, et c’est ce que tu devrais viser.

Maintenant que tu sais où lancer ta recherche, consulte notre article 5 caractéristiques du ou de la colocataire idéal·e. Tu y trouveras des conseils pour choisir la personne parfaite!

Traduction de Geneviève Siino et d’Eva Renaud

 

Nouer et entretenir des relations demande du travail, et s’il y a bien une relation dans laquelle il vaut la peine de s’investir, c’est celle que tu as avec ton ou ta propriétaire. Vous devez être en bons termes, car une bonne recommandation de sa part pourrait t’être essentielle lorsque tu seras à la recherche d’un autre appartement. Une bonne relation fait aussi en sorte que ton ou ta propriétaire sera plus porté·e à répondre rapidement à tes préoccupations et à être plus concilient·e si tu as des urgences ou des problèmes de paiement de loyer.

Voici 5 astuces pour t’assurer d’une bonne relation locataire-propriétaire.

Landlord shaking tenant's hand and smiling

1. Paie ton loyer à temps

Chaque mois, tu devrais payer ton loyer en totalité et à la date prévue. Ça semble assez simple, non? Quand tu signes un bail, le ou la propriétaire s’attend à ce que tu paies ton loyer en totalité et à la date prévue chaque mois. L’argent que tu lui verses lui sert pour l’hypothèque, les services publics et toutes les autres dépenses qu’implique la propriété. Ton loyer lui est donc nécessaire pour payer ses factures.

N’oublie pas qu’un bail est un document légal qui définit les conditions de la location d’un appartement. Payer son loyer à temps, ça peut te sembler évident, mais ça peut faire très bonne impression. Dis-toi que, si on doit t’avertir chaque mois que ton paiement est en retard, ça ne favorise pas une très bonne relation.

Si une urgence ou un événement majeur quelconques font en sorte que tu dois exceptionnellement retarder ton paiement, avise clairement ton ou ta propriétaire dès que possible. Fais-lui comprendre ta situation et négocie une solution qui vous conviendra à tous les deux et qui lui permettra de connaître la date exacte à laquelle tu pourras payer. Assure-toi ensuite de respecter votre entente pour lui montrer que tu tiens ta parole.

2. Prends soin de ton logement

Les propriétaires n’ont pas toujours l’occasion d’entrer dans les appartements une fois que les locataires y ont emménagé. Alors comment peux-tu t’attendre à ce que ton ou ta propriétaire entretienne ton logement? En fait, il ou elle compte sur toi pour lui faire part de ce qui a besoin d’être réparé ou remplacé et lui soumettre des demandes de réparation.

Lui signaler des problèmes typiques comme un tuyau qui fuit ou la présence d’organismes nuisibles peut lui faire économiser des centaines de dollars à long terme. Tu te demandes sûrement quel est le rapport avec toi. Eh bien, les frais d’entretien imprévus sont un des principaux facteurs qui entraînent l’augmentation d’un loyer! Tu peux donc toujours te dire que ces problèmes ne sont pas urgents et qu’ils peuvent attendre, mais si tu prends soin de ton logement comme si c’était le tien, ton ou ta propriétaire t’en sera très reconnaissant·e.

3. Respecte les règles

La plupart des appartements ont des voisins immédiats. Donc, comme le veut la règle d’or, traite les autres comme tu voudrais être traité. N’est-ce pas énervant d’entendre de la musique super forte alors que tu es hyper stressé·e et que tu essaies d’étudier pour tes examens? Si c’est le cas pour toi, ça l’est sûrement pour tes voisins aussi. Lis attentivement les règles du logement inscrites dans ton bail qui visent à garantir que les attentes de tous et toutes les locataires sont satisfaites.

Student sitting on bed with laptop

4. Participe à l’entretien de la propriété

Tu peux tomber sur un logement impeccable, mais ce n’est pas toujours le cas. Si tu remarques quelque chose d’inquiétant, comme des dommages dans les aires communes, une accumulation de déchets ou une défectuosité des machines à laver, dis-le à ton ou ta propriétaire! Il est fort possible que d’autres locataires aient remarqué les mêmes problèmes, mais n’aient rien dit en pensant que le ou la propriétaire était déjà au courant. Mais plus les problèmes sont signalés rapidement, plus ils sont résolus rapidement.

Porte aussi attention aux personnes qui circulent dans l’immeuble pour repérer celles qui ne devraient pas y être. Souvent, les portes restent ouvertes, ce qui fait que des personnes indésirables peuvent entrer dans l’immeuble. Personne n’a envie de se faire voler ses colis Amazon au pied de sa porte, alors assure-toi que les portes sont bien fermées chaque fois que tu passes devant ou que tu les franchis. Rappelle-toi cependant que tu n’as pas à confronter les autres locataires ou les visiteurs en cas de problème. Écris simplement à l’équipe de gestion, elle saura s’en occuper.

5. Fais preuve de respect

Rappelle-toi que les propriétaires sont aussi des êtres humains. Si un problème survient, c’est probablement une surprise de leur côté aussi, donc laisse-leur le temps de trouver une solution avant de t’impatienter. Les demandes ne sont pas toutes urgentes, il faut donc laisser le temps aux propriétaires d’y répondre et d’y voir. Pour les problèmes qui ne peuvent pas se régler en un jour, ils devraient te proposer une solution temporaire. Comme dans n’importe quelle autre relation, tu as plus de chances d’obtenir de l’aide si tu fais preuve de compassion et d’empathie!

Ça vaut la peine de nouer une bonne relation avec ton ou ta propriétaire, mais il faut quand même que tu te rappelles que cette relation n’est pas à sens unique. Parfois, un ou une propriétaire n’est tout simplement pas un ou une bon·ne propriétaire, même si tu es irréprochable. Si c’est le cas et que tu as l’impression que ton ou ta propriétaire ne remplit pas ses obligations, il est peut-être temps de déménager. Au minimum, il ou elle devrait effectuer toutes les tâches d’entretien, informer les locataires de problèmes dans l’immeuble et entretenir la propriété. Il est important de reconnaître que tu as des droits en tant que locataire et de faire valoir ces droits lorsque nécessaire.

Landlord shaking tenant's hand and handing over key

Pourquoi une bonne relation avec un ou une propriétaire est-elle si importante? Découvre 3 façons dont les propriétaires peuvent aider les étudiant·e·s. Tu ne sais jamais quand leur aide pourrait t’être nécessaire!

Traduction de Geneviève Siino et d’Eva Renaud

 

Ton ou ta propriétaire peut faire tellement de choses pour toi qui te faciliteront la vie à long terme, alors entretenir une bonne relation avec cette personne augmente tes chances d’obtenir son aide lorsque tu en auras besoin.

Les propriétaires jouent un rôle très important dans la vie d’un·e étudiant·e qui quitte le nid familial.

Voici 3  façons dont ton ou ta propriétaire peut t’aider à aller de l’avant!

 

1.   En t’aidant à établir ta cote de crédit

Savais-tu que, au Canada, les propriétaires peuvent remplir un rapport de solvabilité sur toi (un bon et un mauvais)? Si tu paies toujours ton loyer à temps, ton ou ta propriétaire peut consigner tes paiements et ainsi contribuer à établir ta cote de crédit. C’est une bonne façon de t’aider lorsque tu seras à la recherche d’un nouvel appartement ou lorsque tu voudras obtenir un prêt ou même une hypothèque.

Obtenir une bonne cote de crédit et la maintenir sont des facteurs d’évaluation importants pour tes futur·e·s propriétaires et les banques. Ils montrent que tu es financièrement responsable. Il n’y a pas de meilleure façon d’établir ta cote de crédit qu’en commençant à payer un loyer.

Consulte le Landlord Credit Bureau pour plus d’information sur la manière de faire grimper ta cote de crédit en collaborant avec ton ou ta propriétaire.

Propriétaire et locataire assis sur un canapé

 

2.   En t’écrivant une lettre de recommandation

La plupart des propriétaires demandent une lettre de recommandation ou contactent ton ou ta propriétaire précédent·e pour en savoir plus sur ton passé en tant que locataire. Le marché du logement est de plus en plus compétitif. Une recommandation peut donc t’aider à te démarquer des autres. Voici quelques questions que les propriétaires pourraient poser à ton ou ta propriétaire précédent·e :

  1. Paies-tu ton loyer à temps?
  2. Communiques-tu bien?
  3. As-tu bien entretenu ton logement précédent?
  4. As-tu endommagé la propriété? A-t-il ou a-t-elle eu besoin d’utiliser le dépôt de garantie (le cas échéant)?
  5. Te reprendrait-il ou te reprendrait-elle comme locataire?

Les propriétaires ont généralement tendance à aider les locataires exemplaires lorsqu’ils ou elles se cherchent un nouveau logement. Ainsi, entretenir une bonne relation avec ton ou ta propriétaire est essentiel pour obtenir une recommandation de sa part. Les propriétaires sont conscient·e·s que tu n’habiteras pas leur logement éternellement, alors n’hésite pas à leur demander une recommandation.

Locataire signant le bail

3.   En te servant de référence pour un emploi ou une autre demande

Qui d’autre que ton ou ta propriétaire (à part peut‑être ta mère) sait que tu es une personne qualifiée et responsable? En un an, l’étudiant·e moyen·ne du Canada paie entre 7 100 $ et 10 500 $ de loyer. En effectuant ces paiements récurrents à temps chaque fois, tu te bâtis une bonne réputation auprès des propriétaires. Si, en plus, tu as de bonnes aptitudes de communication et prends soin de ton logement, tu deviens une personne parfaitement recommandable! Les employeurs, les banquiers et même certaines autres entreprises demandent souvent des références morales. Peut-être même que ton ou ta propriétaire possède une entreprise et qu’il ou elle pensera à toi lorsque viendra le moment d’embaucher un·e employé·e!

Si tu es locataire pour la première fois et que tu n’as pas d’ancien·ne propriétaire pour te servir de référence, ne t’en fais pas! Tu peux toujours voir avec le ou la propriétaire de l’appartement qui t’intéresse s’il ou elle accepterait que tu aies un ou une co-signataire ou garant·e. C’est une pratique commune lorsqu’une personne loue un premier logement.

Propriétaire et locataire se serrant la main

Rappelle-toi que la relation locataire-propriétaire est tout aussi importante que n’importe quelle autre relation professionnelle ou en affaires. Sois un·e locataire exemplaire, prends soin de ton logement, et ton ou ta propriétaire t’aidera en retour!

 

Entretenir une bonne relation avec ton ou ta propriétaire peut être bénéfique pour toi en tant que locataire pour plusieurs raisons. Pour découvrir des astuces sur la manière de bâtir cette relation, lis l’article 5 façons pour les étudiant·e·s de nouer une bonne relation avec leur propriétaire.

 

Les références:

Bay Property Management Group. (2021, April 15). Top 3 things to ask your prospective tenant’s references. Bay Property Management Group. Récupéré de https://www.baymgmtgroup.com/blog/top-3-things-ask-prospective-tenants-references/.

Gouvernement du Canada. (2020, May 13). Government of Canada. Canada.ca. Récupéré de https://www.canada.ca/en/financial-consumer-agency/services/credit-reports-score/credit-report-score-basics.html.

Tenant Benefits. Landlord Credit Bureau. (2021, August 26). Récupéré de https://landlordcreditbureau.com/tenants/.

TransUnion. (n.d.). 5 things landlords look for when screening potential tenants. Récupéré de https://www.transunion.com/blog/credit-advice/5-things-landlords-look-for-when-screening-potential-tenants.

Traduction de Geneviève Siino et d’Eva Renaud

 

La compatibilité est un facteur important à considérer dans tes relations amicales et amoureuses, mais aussi lorsque tu cherches un·e colocataire. Habiter avec une personne avec qui tu es réellement compatible peut vraiment influencer ton expérience de locataire, alors investis-toi dans ta recherche pour t’assurer que tu vivras avec quelqu’un qui rendra ta vie meilleure et plus facile, et non avec une personne qui rendra tout difficile et compliqué. Voici quelques éléments à considérer lorsque tu pars à la recherche d’un·e colocataire.

1. Vous avez le même style de vie

Bien qu’on dise parfois que les contraires s’attirent, lorsque vient le temps de trouver le ou la colocataire idéal·e, il vaut mieux que tu cherches une personne qui te ressemble. Voici quelques aspects de ton style de vie que tu devrais prendre en considération lorsque tu cherches une personne avec qui vivre.

 

Es-tu un·e oiseau de nuit ou un·e lève-tôt?

Certaines personnes adorent rester régulièrement éveillées jusqu’à 4 h et profiter de leurs rideaux opaques pour dormir jusqu’à au moins midi durant leurs journées de congé. Si c’est ton cas, vivre avec un·e lève-tôt n’est peut-être pas une bonne idée.

Colocataires faisant un masque facial

Es-tu plutôt fêtard·e ou casanier·ère?

Aime-tu assister à des gros party, recevoir des amis, te lancer la tête à l’envers dans l’alcool en fût et enfiler les shots de tequila? Ou préfères-tu plutôt passer tes vendredis soirs en boule avec une tisane et un livre? Peu importe, assure-toi que le ou la colocataire que tu considères préfère décompresser après une longue semaine de la même façon que toi.

 

Étudies-tu à la maison ou à la bibliothèque?

Tu dois considérer tes habitues d’étude dans ta recherche. Tu ne veux pas devoir constamment marcher sur la pointe des pieds lorsque ton ou ta colocataire a le nez dans ses livres. Dis-toi cependant que, si tu as besoin de motivation, ton ou ta colocataire peut être un·e excellent·e partenaire d’étude!

Colocataires étudient ensemble

Préfères-tu les plats faits maison ou ceux pour emporter?

As-tu déjà cohabité avec quelqu’un qui, chaque semaine, laisse traîner un peu partout ses boîtes de pizza dans lesquelles il ne reste que des croutes à moitié mangées et qui, en plus de créer un beau bordel, attirent les mouches à fruit? À l’inverse, ça peut devenir tout aussi frustrant d’arriver devant un évier plein de poêles et de casseroles sales alors que, tout ce que tu veux, c’est une casserole pour faire ton Kraft Diner. Dès le départ, discute avec ton ou ta colocataire de la manière dont vous préparez vos repas. Vous pourriez ainsi trouver une façon de vous entraider et de partager les coûts! Si vous aimez cuisiner, faites une rotation devant les fourneaux. Au contraire, si vous préférez les plats à emporter ou à réchauffer, pensez à commander une pizza extra large au lieu d’une large.

 

Fais-tu de l’exercice ou préfères-tu jouer à la patate de salon?

Qui peut être mieux placé pour te motiver à bouger que la personne avec qui tu habites? Un ou une colocataire peut être autant le ou la partenaire d’entraînement par excellence que le ou la parfait·e camarade de sofa. En choisissant une personne qui a les mêmes objectifs d’entraînement ou de relaxation que toi, tu as des chances d’améliorer ta qualité de vie.

 

Es-tu carnivore, végétarien·ne ou végétalien·ne?

Voici un facteur important à considérer dans ta recherche d’un·e colocataire! Les personnes qui ne mangent pas de viande n’aiment parfois pas en voir, et celles qui détestent les légumes n’ont pas nécessairement envie d’en avoir dans leur frigo! Discute assez tôt de ce sujet avec ton ou ta futur·e colocataire pour faire en sorte que vous soyez à l’aise avec ce que vous cuisinerez et mangerez. Votre discussion doit aussi inclure les allergies parce que, si ta collation du soir implique une cuillerée de beurre d’arachide, il vaudrait mieux que ton ou ta colocataire n’y soit pas hyper allergique!

colocataires mangeant et riant ensemble

Es-tu célibataire ou en couple?

Es-tu à la recherche d’une personne qui pourra t’aider à draguer quand vous sortirez dans les bars? Normalement, elle devrait être célibataire aussi. Si la personne que tu envisages prendre comme colocataire est en couple, demande-lui comment fonctionne sa relation. A-t-elle l’habitude d’aller chez son ou sa partenaire ou est-ce plutôt le ou la partenaire qui passera toutes les nuits dans votre appartement? Tu n’as pas nécessairement envie de te retrouver avec un·e colocataire de plus chaque nuit qui voudra prendre sa douche les matins.

 

Avez-vous, ton ou ta futur·e colocataire et toi, des éléments culturels à prendre en considération?

L’université est un lieu incroyable pour découvrir le monde et en apprendre plus sur la grande diversité de valeurs et de coutumes de ses habitants. Profite de cette expérience pour apprendre à recevoir les nouvelles idées avec un esprit très ouvert. Malgré tout, comme le dit l’expression, à chacun son truc. Des éléments liés à ton identité de genre, à ton orientation sexuelle, à ton contexte socio-économique ou à tes origines culturelles peuvent être très importants pour toi et spécifiques à ta personne. Certaines personnes préfèrent cohabiter avec des gens qui s’identifient de la même façon, viennent du même pays, parlent les mêmes langues ou ont les mêmes valeurs. Ça vaut la peine de réfléchir à ce qui est essentiel pour toi et à ce qui ne constitue qu’un plus pour que tu puisses prendre une décision en fonction de tes critères.

 

2. Vous avez des intérêts ou des points communs

Vous venez du même pays ou de la même région

Parlons du mal du pays. Il n’y a pas de honte à s’ennuyer des personnes et des lieux qui ont fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Le changement peut être difficile, et avoir une petite parcelle de la maison avec soi peut être ultra réconfortant en période de transition. Quand tu es loin de chez toi, il n’y a rien de mieux que de créer des liens avec d’autres personnes qui viennent du même endroit que toi! C’est un bon point commun à avoir pour créer des liens, en plus d’être un bon remède pour ces moments où tu as le mal du pays et te sens seul·e.

 

Vous êtes dans le même programme

Avez-vous les mêmes cours, en plus des mêmes travaux et dates de remise? Si oui, tu as alors le ou la meilleur·e colocataire, à moins que tu te tannes des gens avec qui tu passes trop de temps. Si tu as besoin d’aide avec l’école, pourquoi créer un groupe d’étude alors que tu n’as qu’à cogner à la porte à côté de la tienne?

 

Vous aimez la même musique

Il n’y a rien de mieux pour rapprocher les gens qu’un bon concert, une bonne chanson ou un bon mix. Habiter avec une personne qui aime la même musique que toi signifie que tu as littéralement le ou la meilleur·e partenaire de concert. Tu finiras par développer l’habitude d’acheter un billet supplémentaire parce que tu sais que ton ou ta colocataire voudra t’accompagner!

 

En ce moment, vous êtes obsédé·e·s par les mêmes choses ou avez les mêmes passe-temps

Les plantes, les chats, le crochet, les jeux vidéo… peu importe. Ton obsession ou passe-temps du moment peut être un excellent moyen de briser la glace et de créer une relation avec ton ou ta colocataire.

Colocataires jouant au Jenga ensemble

3. Vous avez une bonne communication quand vient le temps de régler certains points

Il est essentiel de trouver quelqu’un avec qui la communication est bonne. Tu veux être capable de parler avec ton ou ta colocataire des choses plus difficiles. Cette personne est là pour garder ton espace comme tu l’aimes, échanger des histoires, partager les coûts et t’aider dans les bons comme dans les mauvais moments. Choisis donc quelqu’un avec qui tu peux parler de tout ça!

 

4. Le ménage a la même importance pour vous

Es-tu cette personne qui plie ses vêtements dès qu’ils sortent de la sécheuse ou celle qui les lance sur son lit en attendant qu’ils finissent par tomber au sol? Es-tu cette personne pour qui c’est presque douloureux pour toi de voir de la vaisselle sale dans l’évier ou celle qui ne lave sa vaisselle que lorsqu’il ne reste plus rien de propre? Assure-toi que ton ou ta colocataire et toi êtes sur la même longueur d’ondes en ce qui concerne le ménage et les tâches si tu veux éviter un drame quand arrivera votre première mi-session.

 

5. Vous êtes en mesure de partager les coûts chaque mois

Il n’y a rien de pire que de devoir harceler son ou sa colocataire pour sa part du loyer ou de l’Internet. Quand tu rencontres un·e colocataire potentiel·le, assure-toi de demander à la personne comment elle paie généralement son loyer, ce qu’elle ferait si elle ne pouvait pas payer ce mois-ci et quel est son historique de paiement de loyer. Souvent, les baux sont conjoints et solidaires, ce qui signifie que si ton ou ta colocataire ne peut pas payer sa part, tu devras le faire à sa place.

Colocataires assis autour d'une table ensemble

Choisir le ou la colocataire parfait·e peut sembler terrifiant, mais les efforts valent la peine une fois que tu as trouvé la bonne personne! Si tu te demandes où trouver cette personne parfaite, consulte notre article 10 endroits où rencontrer ton ou ta futur·e colocataire. [link to 10 places to meet your future roommate(s) piece]


Les références:

Battaglia, E. (2021, August 10). The 21 best questions to ask potential roommates to get the perfect match. Brick Underground. Récupéré de https://www.brickunderground.com/blog/2014/07/questions_to_ask_your_potential_roommate.

DÉTAILS

Endriot : Halifax

Type d’emploi : Temps partiel, pigiste

Salaire : 15,00 $ de l’heure

Heures : 5 heures par semaine

Considérations liées à la COVID-19 : Ce poste est à temps partiel et en télétravail.

 

LE POSTE

Nous lançons un nouveau magazine interuniversitaire en ligne et sommes à la recherche d’un·e éditeur·rice à temps partiel qui déchire! Cette personne doit résider à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et avoir à cœur la vie étudiante, celle des étudiant·e·s et le contenu de qualité.

Si tu étudies actuellement à l’Université Dalhousie et que tu cherches à acquérir de l’expérience en publication de contenu en ligne qui rejoint les universitaires de différents campus du Canada, cette offre est parfaite pour toi.

Idéalement, tu connais bien la vie de campus de Dalhousie et tous ses rouages.

Le poste implique de collaborer avec notre équipe éditoriale pour trouver des idées d’articles, assigner les tâches aux étudiant·e·s responsables de la rédaction, éditer et gérer leurs contributions, et créer du contenu et l’intégrer à notre site Web en utilisant WordPress. Nous estimons une implication de cinq à dix heures par semaine, selon la période de l’année.

Ce poste te convient si tu as de l’expérience dans le domaine du journalisme ou des arts, ou que tu as déjà participé à toute autre forme de publication étudiante (journal étudiant, magazine en ligne, album de finissants, etc.). Tu dois adorer créer du contenu et posséder les compétences sociales en ligne qui démontrent ce fait (les gens répondent à tes publications et interagissent avec toi). Tu dois aussi savoir collaborer avec les autres pour produire un contenu intéressant et aimer voir tes projets franchir la ligne d’arrivée. Tu sais bien informer les autres et tu as de l’expérience dans la création d’une équipe d’étudiant·e·s qui rédigent, contribuent à une œuvre collective et pensent de façon créative afin de concrétiser des projets.

TÂCHES

Édition et rédaction

  • Participer aux réunions rédactionnelles hebdomadaires et mensuelles pour définir les priorités et trouver des idées pour les prochains textes à publier.
  • Contribuer à la mobilisation et à la création d’une équipe d’étudiant·e·s payée pour ses services de rédaction ou ses contributions.
  • Confier la rédaction d’articles aux étudiant·e·s rédacteurs·rices, réviser leurs textes et gérer l’horaire de l’équipe, entre autres en envoyant des mises à jour.
  • Rédiger des billets de blogue et du contenu pour notre site Web sur le mode de vie étudiant et les profils sociaux qui y sont liés.
  • Soutenir l’élaboration et le développement de notre guide de style et de nos normes rédactionnelles.
  • Intégrer du contenu dans notre site Web au moyen de WordPress en tenant compte de l’optimisation pour les moteurs de recherche et chercher et attribuer des images liées au contenu.
  • Utiliser Slack, WordPress, CoSchdeule, Asana, HubSpot, Google Docs et les autres outils de gestion qu’exigent nos processus et nos procédures. Formation complète offerte.

Profil recherché

Le ou la candidat·e:

  • peut travailler en toute légalité au Canada et posséder un NAS.
  • étudie dans un domaine pertinent (journalisme, marketing, création littéraire, arts) et a de l’expérience dans la rédaction et l’édition de publications liées au domaine universitaire.
  • maîtrise la communication orale et écrite en anglais.
  • possède de solides compétences en résolution de problèmes, a de l’initiative et affiche les qualités d’une personne indépendante, autonome, ingénieuse.
  • possède d’excellentes compétences organisationnelles, fait preuve de motivation et vise l’accomplissement de ses tâches.
  • souhaite collaborer, apprendre et s’améliorer dans un environnement de travail flexible et en compagnie d’une équipe jeune et motivée.
  • a de l’expérience avec la photographie, le montage vidéo, les médias sociaux et la production de contenu.

 

À propos d’Appartements universitaires

Appartements universitaires est déterminée à promouvoir l’équité et la diversité dans sa communauté. Nous encourageons à poser leur candidature les personnes issues de minorités visibles ou ethniques, les femmes, les membres des communautés autochtones, les personnes ayant des incapacités et les personnes de toute identité ou orientation sexuelle, ainsi que tous les autres candidats ou toutes les autres candidates qualifié·e·s qui possèdent les compétences et les connaissances nécessaires pour s’engager auprès de diverses communautés.